Que s’est-il passé un 23 juillet ?

23 juillet 1904 – Apparition du cornet de glace / cône glacé.

C’est pendant l’Exposition universelle de 1904 – qui se tenait dans le Missouri aux États-Unis – qu’est apparu le cône glacé (cornet de glace). Alors que la crème glacée avait déjà conquis une grande partie de l’Occident, un glacier américain eut la bonne idée de se servir d’une gaufre syrienne pour servir ses glaces. C’est l’occasion de revenir brièvement sur l’histoire de la crème glacée, véritable dessert populaire et universel.

Origines :

Sorbet de glace, aujourd'hui. La composition diffère cependant peu
Sorbet de glace, aujourd’hui. La composition diffère cependant peu

A l’origine, la glace telle que nous la connaissons, était composée de jus de fruits refroidi, de miel et de glace provenant des massifs. Dès l’Antiquité, les Romains écrasaient les fruits dans de la glace des Alpes. On creusait généralement des fosses murées afin de conserver la glace et ainsi en manger toute l’année.

Lors d’un voyage en Asie et plus particulièrement en Chine, le navigateur italien Marco Polo découvrit la glace à base de lait de yak, un lait relativement très fort. Remplacée à son retour en Italie par le lait de vache, beaucoup plus doux, la recette s’étendra dans le nord du pays et sera popularisée grâce à un chef cuisinier, Ruggeri. Celui-ci gagnera un concours culinaire avec un mélange gelé de fruits, de crème fraîche et de sabayon. Les parfums de sorbets et de crèmes glacées évolueront progressivement mais connaîtront une réelle évolution au XVII siècle lorsque qu’un certain café parisien Le procope ouvrit et offre encore une multitude de saveur.

Les Américains gourmands :

Affiche de l'Exposition universelle de 1904 ainsi que des Jeux Olympiques.
Affiche de l’Exposition universelle de 1904 ainsi que des Jeux Olympiques.

La création de la sorbetière permettra aux Américains de fabriquer eux-mêmes leurs propres sorbets dans les années 1840. Ce n’est qu’avec l’apparition de l’électricité et du congélateur que la glace sera accessible à tous.

Le cône, lui, apparaîtra dans un livre de cuisine de Mme Ab Marshall dès 1880 mais sera réellement popularisé à l’occasion de l’Exposition universelle de 1904 à Saint-Louis, dans le Missouri.

Différentes tailles de cônes de glace
Différentes tailles de cônes de glace

Sa conception est banale. Elle est le fruit d’une union entre deux desserts : la crème glacée occidentale et la gaufre syrienne (une sorte de crêpe). Ce mariage intervient lorsqu’un glacier se retrouve à court d’assiette en papier et que son voisin de stand lui propose d’utiliser ses gaufres pour pouvoir servir ses crèmes glacées. Ainsi est né le cornet de glace.

Avec les techniques d’industrialisation, les cônes de glaces et dérivés se répandront dans le monde entier si bien qu’aujourd’hui les plus grands mangeurs de glaces sont les Néo-Zélandais ainsi que les États-Unis.

Note : L’Exposition universelle de 1904 popularisa également le hot-dog, la barbe à papa, le humburger, le cacahuète et le thé glacé, chers aux Américains aujourd’hui.

Si vous aussi cet article vous donne envie de manger des glaces, laissez un commentaire et dîtes-moi quel parfum de glace vous préférez 😉 

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *