Que s’est-il passé un 25 juillet ?

25 juillet 2000 – Crash du Concorde à Gonesse.

Alors qu’il venait tout juste de s’envoler de Roissy Charles-de-Gaulle, le Concorde s’écrasa dans un hôtel à Gonesse le 25 juillet 2000. Faisant perdre la vie à 113 personnes dont une centaine de passagers allemands et quatre personnes au sol, la principale cause  retenue de cet accident meurtrier proviendrait d’un des pneus qui aurait éclaté à cause d’une lame métallique présente sur la piste.C’est l’occasion de revenir sur cet événement qui provoquera l’arrêt d’un des avions commerciaux les plus rapides.

Contexte :

illus57L’avion à destination de New-York décolle aux alentours de 17h, le 25 juillet 2000. Il n’a suffit que de 90 secondes pour qu’il s’écrase sur l’hôtel-restaurant « Hotelissime » localisé à la Patte d’Oie de Gonesse.

Selon certains rapports d’enquêtes, l’accident serait dû à une cause extérieure. En effet, une lame métallique serait tombée sur la piste et proviendrait d’un avion précédent, de la compagnie Continental Airlines. L’un des pneus du Concorde aurait éclaté, une fuite de carburant aurait ensuite entraîné des pertes massives de puissance sur les deux moteurs. Ainsi la version qui a été retenue est celle d’une lame métallique présente sur la piste.   

Innovation aéronautique mais échec commercial :

The scene of an Air France Concorde plane enroute to New York is seen from the air in Gonesse, Paris..Construit par la France et le Royaume-Uni, l’avion de ligne supersonique atteignait une vitesse de croisière de Mach 2.02, faisant de lui l’un des avions commerciaux les plus rapides au monde. Alors que son premier vol est effectué le 2 mars 1969, il est définitivement retiré de la circulation le 26 novembre 2003. 

Son échec commercial prit réellement forme avec l’accident à Gonesse. Ajoutons à cela la forte consommation de carburant, sa faible production, l’utilisation de deux compagnies uniquement, ses destinations seulement transatlantiques et les attentats du 11 septembre 2001 qui ont véritablement perturbé le trafic aérien.

En 2010 le procès du crash débute. Il durera quatre mois après lesquels la justice déterminera les responsabilités éventuelles de Continental Airlines. En 2012 la compagnie aérienne américain est sommée de payer jusqu’à  1 million d’euros de dommages et intérêts auprès de la compagnie aérienne française Air France.

 

Si l’article vous a plu, lâchez un commentaire 😉

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *