Que s’est-il passé un 31 juillet ?

31 juillet 1914 – Jean Jaurès est assassiné.

Alors qu’il dîne au café du Croissant dans le 2ème arrondissement de Paris, le journaliste et homme politique socialiste, Jean Jaurès est assassiné le 31 juillet 1914 vers 21h40. A l’aube de la Première Guerre mondiale, on retiendra de lui sa lutte acharnée contre l’entrée en guerre de la France. C’est l’occasion de revenir sur cet événement qui permettra de réunir une grande partie de la gauche française dans l’Union sacrée.

Tensions continentales :

Jean Jaurès (1859-1914)
Jean Jaurès (1859-1914)

Les tensions montent en Europe après l’attentat de Sarajevo. La menace d’une guerre plane au dessus des Européens. Prenant en compte la pleine mesure du danger, Jaurès s’efforcera de maintenir la paix aux dépens d’une entrée en guerre de la France. Ainsi, il déclare quelques jours avant son assassinat : « Il n’y a plus qu’une chance pour le maintien de la paix et le salut de la civilisation, c’est que le prolétariat rassemble toutes ses forces (pour écarter) l’horrible cauchemar » ce qui déclenchera une vague de manifestations pacifistes en Europe.

Le 30 juillet, alors que la Russie mobilise ses troupes, Jean Jaurès est persuadé que les socialistes « continuer[ont] (leur) campagne contre la guerre », ce que répond Abel Ferry, alors sous-secrétaire d’État des Affaires étrangères : « Mais mon pauvre Jaurès, on vous tuera au premier coin de rue ! »  

Assassinat de Jean Jaurès, cause d’une réunification patriotique :

Raoul Villain
Raoul Villain, assassin de Jean Jaurès

Le 31 juillet, quelques heures après avoir rédigé un article de mobilisation antiguerre pour l’édition du 1er aout de son journal « L’Humanité », Jean Jaurès dîne avec deux collaborateurs au « Café du Croissant » à Paris. Sur le trottoir, un homme les observe discrètement. Jaurès se trouve alors dos à la fenêtre. Ouvrant légèrement le rideau qui cachait Jaurès, Raoul Villain, un jeune militant nationaliste sort un révolter et tire deux balles. L’une se réfugiera dans le crâne de l’homme politique pacifiste tandis que l’autre plongera dans la boiserie voisine.

Raoul Villain considérait que Jean Jaurès devait être puni car considéré comme un traître puisqu’il désirait empêcher la guerre. Il sera aussitôt appréhendé et emprisonné. Son jugement aura lieu à la fin de la guerre où il sera, contre toute attente, acquitté. Cependant, il mourra exécuté en 1936 sur l’île espagnole d’Ibiza par un mafieux quelconque.

Plaque commémorative au Café du Croissant, à Paris.
Plaque commémorative au Café du Croissant, à Paris.

L’assassinat de Jean Jaurès provoquera une immense émotion en France. La première conséquence sera la réunification de la gauche française, alors pacifiste, dans une « union sacrée patriotique » face à l’agresseur allemand. Deux jours après la mort de ce politique français, l’Allemagne déclarera la guerre à la France. L’Europe sombrera dans la Grande Guerre. Il entrera au Panthéon en 1924.

Note : Jean Jaurès est le député le plus jeune de France.

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *