Que s’est-il passé un 14 août ?

14 août 1941 – La Charte de l’Atlantique.

Présentée comme une série de principes communs devant servir au maintien de la paix et de la sécurité internationale, la Charte de l’Atlantique est signée par le Président américain Roosevelt et la Premier Ministre britannique Churchill le 14 août 1941. Bien qu’elle n’ait d’impact juridique, elle est à l’origine de la charte des Nations unies et a anticipé les Accords de Bretton Woods. C’est l’occasion de s’intéresser à cette charte qui parut comme un message d’espoir dans un monde ravagé par la guerre.

Espoirs d’un avenir meilleur :

USS Augusta, navire de guerre américain sur lequel se sont réunis Churchill et Roosevelt en 1941.
USS Augusta, navire de guerre américain sur lequel se sont réunis Churchill et Roosevelt en 1941.

Le 14 août 1941 – quelques jours après la Conférence de l’Atlantique – deux dirigeants occidentaux se donnent rendez-vous sur un navire de guerre américain au large de Terre-Neuve. Franklin Delano Roosevelt, pour les États-Unis et Winston Churchill pour le Royaume-Uni  « croient devoir faire connaître certains principes communs de la politique nationale de leurs pays respectifs sur lesquels ils fondent leurs espoirs d’un avenir meilleur pour le Monde ». En ces termes ils signent conjointement la charte de l’Atlantique. 

La Charte de l’Atlantique :

La Charte de l'Atlantique
La Charte de l’Atlantique

De nombreux sujets sont traités. Organisation du monde, organisation de la paix, justice internationale, conditions de travail, progrès économique et sécurité mondiale constituent les axes majeurs de cette déclaration solennelle entre les deux nations. Sont également traités la libre circulation maritime, la non-violence, droit des peuples à choisir leur forme de gouvernement,  la sûreté des frontières ainsi que la collaboration économique.

Base d’une organisation mondiale :

Alors que la guerre fait rage en Europe, que les alliances se sont déjà formées et que le Royaume-Uni est l’une des seules puissances à lutter contre la tyrannie nazie, la Charte de l’Atlantique émet un message d’espérance. Elle laisse entrevoir la volonté de créer une organisation mondiale fondée sur « les vérités permanentes de la morale internationale ».  

Charte des Nations Unies, inspirée par la Charte de l'Atlantique.
Charte des Nations Unies, inspirée par la Charte de l’Atlantique.

Même si la Charte de l’Atlantique n’a été ratifiée par aucun des deux signataires, elle servit de base à la Déclaration des Nations unies de 1942 ainsi qu’à la Charte des Nations unies, signée le 26 juin 1945 à San Francisco. Les Accords de Bretton Woods (création d’un système financier international [Banque mondiale, Fonds monétaire international, Organisation mondiale du commerce etc.]) découlent de certains de ces principes.

La Charte de l’Atlantique sera par la suite signée par une dizaine de pays européens dont certains sous l’occupation de l’ennemi.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à écrire un commentaire. 

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *