Que s’est-il passé un 29 août ?

29 août 1842 – Signature du traité de Nankin (Chine).

Il mit un terme à la première guerre de l’opium qui opposa le Royaume-Uni à l’Empire Qing de Chine depuis 1839 pour des raisons commerciales. La signature du traité de Nankin eut lieu le 29 août 1842 et obligea l’empire du milieu à s’ouvrir au commerce international. De ce fait, alors qu’elle était traditionnellement refermée sur elle-même, la Chine ouvra cinq ports et cèda Hong Kong à la Grande-Bretagne. C’est l’occasion de revenir sur ce traité qui inaugurera l’ère des « traités inégaux » avec lesquels les Puissances occidentales se partageront le marché chinois.

Commerce convoité et inégal :

Drapeau de la dynastie Qing. (1644 - 1912)
Drapeau de la dynastie Qing. (1644 – 1912)

Les Britanniques convoitent et raffolent des marchandises chinoises telles que le thé, la soie ou la porcelaine. Le commerce prend de ce fait de plus en plus d’importance. Néanmoins, l’Empire de Chine n’est pas l’une de ces nations à échanger ses marchandises contre d’autres. Pour cause, cela créera un déséquilibre commercial, la Chine ne souhaitant pas échanger mais être payée en pièces d’argent.

Photo d'un bulbe de pavot somnifère. L'opium y est donc obtenu avec du latex. (crimemuseum.org)
Photo d’un bulbe de pavot somnifère. L’opium y est donc obtenu avec du latex. (crimemuseum.org)

Au début du XVIIIe siècle, la balance commerciale s’inverse en faveur des Anglais. Ces derniers ont compris que les Chinois appréciaient l’opium, une drogue principalement produite en Inde (alors colonie anglaise). Ils vont alors se lancer dans ce commerce lucratif et exiger de l’Empire du Milieu d’être payé en lingots d’argent, à leur tour. Néanmoins ce commerce est illégal et la Chine veut l’interdire, ce qui n’est pas du goût des Britanniques.

Première guerre de l’opium :

Malgré les différentes interdictions émises par la Chine, le trafic d’opium se développe incroyablement ce qui alimente les tensions entre les deux empires. En 1839, Lin Zexu, le gouverneur de Canton confisque environ 1000 tonnes d’opium et exige que la drogue soit détruite par le feu. La première guerre de l’opium survient alors lorsque la Grande-Bretagne attaquent le port de Canton et conquit Hong Kong.

Carte de la Chine avec ses principales villes.
Carte de la Chine avec ses principales villes.

Les Anglais exigent de l’Empire chinois la reprise du commerce, le remboursement des caisses d’opium détruites et la passation de Hong Kong. Par le refus du nouveau gouverneur de Canton, les forces britanniques occupent la région autour de Guangzhou et remontent jusqu’à Nankin. Ainsi, ils obtiendront la capitulation du gouvernement de l’empereur Daoguang.

Traité de Nankin, ouverture de la Chine :

Caricature française de 1890 représentant l'impérialisme des nations européennes en Chine. On peut facilement devenir la présence du Royaume-Uni (la Reine Victoria) ; de l'Allemagne, de la Russie et du Japon. La France y est représentée en arbitre. (Wikimédia Commons)
Caricature française de 1890 représentant l’impérialisme des nations européennes en Chine. On peut facilement deviner la présence du Royaume-Uni (la Reine Victoria) ; de l’Allemagne ; de la Russie et du Japon. La France y est représentée en arbitre. (Wikimédia Commons)

Le 29 août 1842 est finalement signé le traité de Nankin qui permet aux Anglais de commercer librement dans cinq ports chinois dont Shanghai et Canton. Les droits de douane sont également abaissés de 5% et la ville de Hong Kong leur est cédée. En plus de toutes ces concessions, l’Empire de Chine est sommé de verser près de 21 millions de dollars aux Britanniques.

Par ce traité dit « inégal » car imposé militairement, les Puissances européennes se pressent aux portes de la Chine pour commercer. L’opium ne faisant pas parti du traiter demeure donc inégal. En 1858, les traités de Tianjin ouvriront onze autres ports au commerce avec l’Occident notamment avec la France, la Russie et les États-Unis.

Ces ouvertures forcées au monde provoqueront en partie le déclin de la dynastie Qing en 1912 après près de 300 ans de règne, laissant place à la République de Chine.

 

 

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à commenter ! 
(Je tiens à m’excuser pour l’absence de l’article du 28 août 2016.)

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *