Que s’est-il passé un 14 septembre ?

14 septembre 1960 – Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole

Pour pallier la forte baisse du prix du baril, le Venezuela avec le soutien de l’Arabie Saoudite dirige des actions dans le but de créer une organisation internationale des pays producteurs de pétrole. Ainsi, le 14 septembre 1960 lors de la Conférence de Bagdad, l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) est créée et compte cinq pays.
C’est l’occasion de revenir sur la création de ce cartel de producteurs qui fixe le prix et tente de réguler la production de l’or noir.  

Cartel de producteurs de pétrole :

Dans les années 1960 le pétrole est abondant, il coule presque à flot et le baril ne dépasse pas les 5$. Dans le but de freiner la chute du cours du pétrole et de permettre aux pays exportateurs de contrôler leur production, le Venezuela tente de rassembler. Le 14 septembre 1960 lors de la conférence de Bagdad, cinq pays dont l’Arabie Saoudite, l’Irak, l’Iran, le Koweït et le Venezuela créent conjointement l’Organisation des pays exportateurs de pétrole.

(challenges.fr)
(challenges.fr)

Maintenant qu’ils forment une organisation internationale – un cartel précisément – les pays membres de l’OPEP décidèrent de prendre le contrôle de la production de pétrole en mettant en œuvre une politique de nationalisation. L’objectif de l’organisation est de faire en sorte que les bénéfices liés au commerce de pétrole permettent de développer certains pays sous-développés.

Influence et pouvoirs de l’OPEP :

Évolution du cours du baril de pétrole en dollar entre Avril et Septembre 2016. (prixdubaril.com)
Évolution du cours du baril de pétrole en dollar entre Avril et Septembre 2016. (prixdubaril.com)

Dans le courant des années 1970, l’OPEP prit position à deux reprises. La première fut durant la guerre du Kippour où elle installa un embargo envers les pays occidentaux qui soutenaient Israël ce qui multiplia par quatre le cours du pétrole. La seconde, plus connue sous le nom du « deuxième choc pétrolier » eut lieu en 1979. Pour autant, l’OPEP voit son influence réduite dès les années 1980 notamment à cause de nombreux différends entre ses États membres.

Autre pouvoir de l’OPEP : les fixations de quotas de production. Ces derniers permettent aux pays membres de réguler leur production en fixant des quotas de barils par jour. Par exemple, ces quotas étaient de 23,5 millions de barils/jours en 2004 alors qu’ils étaient de 27,25 millions de barils/jour en 2007.

Influence toutefois limitée :

Les dirigeants des pays membres de l'Opep à Vienne (siège de l'OPEP) en 2015. (bfmbusiness.bfmtv)
Les dirigeants des pays membres de l’Opep à Vienne (siège de l’OPEP) en 2015. (bfmbusiness.bfmtv)

Par ailleurs, l’OPEP voit son influence déterminée par le rôle des deux grands marchés à terme à savoir le NYMEW (New York Mecantile Exchange) et le ICE (Intercontinental Exchange) de Londres.

Aujourd’hui, l’organisation des pays exportateurs de pétrole compte douze membres : le Qatar, l’Indonésie, l’Algérie, le Nigéria, la Libye, l’Équateur, le Gabon, l’Angola, l’Arabie Saoudite, le Venezuela, l’Iran et l’Irak.

Si vous avez apprécié l’article, n’hésitez pas à partager votre avis 😉

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *