Que s’est-il passé un 15 septembre ?

15 septembre 2008 – Faillite de Lehman Brothers, crise économique.

Appelée la « Grande Récession », la crise économique mondiale de 2008 culmine le 15 septembre lorsque le fleuron de Wall Street, Lehman Brothers annonce sa faillite. Symbole de la pire crise depuis la grande dépression de 1929, la banqueroute de la monumentale banque d’affaires américaine provoque un séisme sur la scène financière mondiale.
C’est l’occasion de revenir sur cet événement qui plongera la majeure partie des pays industrialisés en récession, un an après la crise des subprimes.

Contexte économique fragile :

Bourse de New-York : Wall Street
Bourse de New-York : Wall Street

La crise économique de 2008 a jeté un voile sur l’économie mondiale, provoquant la récession dans de nombreux pays industrialisés. Avant que l’Europe ne traverse cette période dramatique, il y eut d’abord la crise des subprimes survenue aux États-Unis au début du siècle. Elle s’explique par le nombre excessif de crédits accordés par les banques américaines aux individus, même non-solvables, crédits dont le remboursement semble facilité par un taux d’intérêt assez bas. Ainsi les prêts immobiliers explosent alors que les taux commencent à augmenter.

Conséquences : les taux sont si hauts que les emprunteurs sont dans l’impossibilité de rembourser leurs dettes et contraints de vendre leurs biens faisant chuter les prix de l’immobilier. Les investisseurs perdent confiance et les banques se retrouvent dans une impasse.  

Point noir financier :

15 septembre 2008 – Faillite de Lehman Brothers, crise économique.Le 15 septembre 2008, très tôt le matin, le fleuron de Wall Street Lehman Brothers déclare qu’il est en faillite. Cette annonce provoque un tel séisme sur la scène financière mondiale que les places boursières mondiales chutent lamentablement. Les États-Unis délaissent la banque qui détient une dette s’élevant 613 milliards de dollars… Pour ne pas sombrer dans une crise foudroyante, les Banques centrales ouvrent les vannes des liquidités afin de rassurer les marchés financiers.

Crise mondiale :

Malgré les efforts pour éviter son expansion, la crise financière foule les côtes européennes. De ce fait, les investisseurs quittent le domaine immobilier pour effectuer des placements moins risqués vers les matières premières telles que le pétrole et les produits agricoles. Les prix de ces derniers s’envolent pour atteindre des records. C’est dans cette perspective que la crise, alors financière, devient économique et bouleverse la consommation et de nombreuses entreprises dans différents secteurs.

Récession et séquelles :

2008_02_g1_tLes chiffres du chômage s’enflamment et les croissances respectives des pays ralentissent voire baissent pour plonger certain d’entre eux en récession. C’est le cas de l’Union Européenne notamment la Grèce, victime facile de la crise économique.

Finalement, certaines dettes seront rachetées en 2012 par les banques comme la BCE ce qui permettra aux marchés de souffler et aux investisseurs de se rassurer. Les séquelles restent néanmoins vives dans ces pays où le chômage persiste et où la croissance peine à se redresser.

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire ! 🙂

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *