Que s’est-il passé un 16 et 17 septembre ?

16 septembre 1807 – Création de la Cour des Comptes par Napoléon.

Napoléon Bonaparte voulut reconstruire la société française dernièrement bouleversée par la Révolution et le changement de régime. Afin de « jeter sur le sol quelques masses de granit », il crée la cour des Comptes qui sera chargée dorénavant du jugement des comptes, des recettes du trésor, des receveurs généraux de département et des régies et administration des contributions indirectes etc.

Contrôle des comptes de l’espace public :

cour-des-comptesAujourd’hui la Cour des Comptes, située au Palais Cambon à Paris, est une juridiction financière de l’ordre administratif en France. Elle est chargée essentiellement de contrôler la régularité des comptes publics, de l’État, des établissements publics nationaux, des entreprises publiques et de la sécurité sociale. Elle est également chargée de surveiller les comptes des organismes privés bénéficiant d’une aide de l’État ou faisant appel à la générosité du public.

Elle se doit d’informer le Parlement, le Gouvernement et l’opinion publique sur la régularité des comptes. Bien que ses rapports ne soient pas contraignants, elle signale les irrégularités aux instances gouvernementales pour qu’elles prennent ensuite une décision.


17 septembre 1787 – Publication de la Constitution des États-Unis d’Amérique.

La publication de la Constitution survient plus de dix ans après la proclamation unilatérale d’Indépendance des États-Unis d’Amérique. S’inspirant des thèses des philosophes français sur la séparation des pouvoirs, la Constitution américaine est la plus ancienne des constitutions encore en vigueur aujourd’hui. Elle permet la création d’un État fédéral, de nos jours, au nombre de cinquante états.

Plus ancienne des constitution :

Un dollar américain où figure le buste du premier président des États-Unis, Georges Washington.
Un dollar américain où figure le buste du premier président des États-Unis, Georges Washington.

La séparation des pouvoirs judiciaire, législatif et exécutif est respectée à travers la Cour Suprême qui supervise la justice ; un Congrès rédigeant les lois tout en représentant les citoyens ; l’exécution des lois par le rôle du Président.

Portée par Georges Washington, premier président des États-Unis, la Constitution se voit complétée en 1791 par dix amendements relatifs aux droits individuels. Cela correspond au Bill of Rights inspirés par les 17 articles de la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen. Parmi ces dix amendements, certains posent la question de la liberté de religion, liberté de la presse, la liberté d’expression, liberté de se défendre etc.


Exceptionnellement, en raison d’un problème personnel, l’article comporte deux événements. Veuillez m’excuser pour le traitement court de ceux-ci. 
Cependant, n’hésitez pas à commenter si ces deux sujets vous ont intéressés 🙂 

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *