Que s’est-il passé un 1er septembre ?

1er septembre 1715 – Mort du Roi Soleil.

Il aura été le roi qui a le plus longtemps régné en France et dans l’histoire de l’Europe. Louis XIV, nommé le Roi-Soleil ou Louis le Grand, s’éteint au château de Versailles le 1er septembre 1715. Mort à 76 ans, l’archétype du monarque absolu aux yeux du monde laissera derrière lui une France au sommet de sa puissance. C’est l’occasion de s’intéresser à cet événement qui permettra à Louis XV, arrière-petit-fils du Roi Soleil, de s’asseoir sur le trône de France.

Louis XIV, apogée de la puissance de la monarchie française :

Portrait de Louis XIV par Hyacinthe Rigaud. Paris, Musée Du Louvre.
Portrait de Louis XIV par Hyacinthe Rigaud. Paris, Musée Du Louvre.

Roi à l’âge de quatre ans, Louis XIV ou Louis le Grand fut le monarque ayant le plus longtemps régné dans l’histoire de France. On retiendra de lui son prestige, sa gloire, la puissance de la monarchie française et le sublime et somptueux château de Versailles dans lequel il gouvernait et mourut. Connu dans l’Histoire sous le surnom du Roi Soleil, symbole de l’ordre et de la régularité, il fit du Royaume de France l’une des plus grandes puissances de l’Europe et du monde au XVIIe siècle.

Douleurs accrues et soudaines :

Déjà au début du mois d’août 1715, le roi divin montrait quelques faiblesses. Ces dernières localisées dans sa jambe gauche furent diagnostiquées comme une simple sciatique par le médecin Fagon. Néanmoins les jours et les nuits s’enchaînent et les douleurs persistent et s’intensifient.

Quatre docteurs de la faculté de médecine de Paris, le 21 août, affirmeront qu’il s’agit bien d’une sciatique alors que les signes d’une pourriture de la jambe sont perceptibles et que la fièvre hante le Roi Soleil. Le premier chirurgien du roi, Georges Mareschal se rendra compte quelques jours plus tard, que la maladie qui affaiblit d’une manière critique le monarque absolu n’est pas une simple sciatique mais pas moins un sphacèle (une sorte de gangrène qui impose une imputation).

Processus minutieux de mort :

Louis XIV sur son lit de mort, dans le Château de Versailles.
Louis XIV sur son lit de mort aux côtés de Louis XV, le petit Dauphin, au Château de Versailles.

Pour Louis XIV l’imputation est inconcevable tant bien pour les souffrances futures que pour les conséquences physiques que cela imposerait. Il se résigne alors à une mort prochaine. En bon croyant, le Roi de France et de Navarre organise avec minutie sa disparition. Première étape : la confession auprès du père Le Tellier et du cardinal de Rohan. La deuxième : la mort curiale où toute la cour défile à son chevet. Enfin, la dernière étape correspond à la mort politique où il reçoit le digne successeur au trône, son arrière-petit-fils, le petit dauphin alors âgé de 5 ans.

Mort d’un des rois les plus célèbres au monde :

Le 1er septembre 1715, aux alentours de 8h15, le Roi Soleil s’éteint à l’âge de 69 ans. Il aurait dû fêter son soixante-dix-septième anniversaire le 5 septembre suivant. Son règne aura duré 72 ans soit l’un des plus longs règnes du monde. Dès le 2 septembre, le neveu de Louis XIV, Philippe d’Orléans est proclamé régent, Louis XV n’étant pas en âge de gouverner.

Louis XV règnera quant à lui sur le Royaume de France et de Navarre pendant près de 59 ans.

Si l’article vous a plus, je vous suggère de laisser un commentaire 😉

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *