Que s’est-il passé un 23 septembre ?

23 septembre 1889 – Fondation de Nintendo.

Loin des consoles numériques, Nintendo était à l’origine une entreprise qui vendait exclusivement des cartes à jouer appelées « hanafuda ». Sa fondation eut lieu le 23 septembre 1889 par Fusajiro Yamauchi. Avec les bornes d’arcade dans les années 1970, la firme nippone se diversifie. Si aujourd’hui Nintendo est reconnue à l’international c’est essentiellement grâce à ses jeux vidéo dont les célèbres Mario et Pokémon mais également avec ses nombreuses consoles de jeu qui ont connu un succès sans précédent. C’est l’occasion de revenir sur son évolution qui fait de Nintendo l’un des leaders mondiaux du marché des consoles et des jeux vidéo.

Début spectaculaire :

Un set de carte Hanafuda. (unmissablejapan)
Un set de carte Hanafuda. (unmissablejapan)

A la fin du XIXème siècle, Nintendo est loin d’être la multinationale de nos jours. Créée par Fusajiro Yamauchi, l’entreprise artisanale vend des cartes à jouer, les hanafudas. Ces dernières deviennent de suite très populaires si bien que le fondateur de Nintendo est obligé de produire davantage.

Après être passée entre certaines mains au fil des années, la société se diversifie une première fois à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Elle se tourne vers le marché des portions de riz individuelles ou encore la gestion de compagnies de taxis. Avec le soutien de Disney, l’entreprise nippone est reconnue internationalement et s’offre une place en bourse en 1962.

Succès impressionnants :

Game and Watch
Game and Watch (Wikimedia Commons)

Les années 1970 feront d’elle le précurseur en matière de jeu-vidéo. Avec les bornes d’arcade, on retiendra les « Game and Watch », des jeux électroniques portables qui connurent un succès immédiat à travers le monde. Le personnage Donkey Kong fera en même temps sa première apparition aux côtés de Mario, symbole de la firme. Fort de son fulgurant succès, Nintendo pose un pied sur le continent américain notamment à New-York et à Vancouver.

En 1983 sort la NES  (Famicom au Japon), une console de salon qui permet à Nintendo de régner sur le marché des consoles. Deux ans après, c’est au tour du célèbre jeu Super Mario Bros de propulser les ventes de l’entreprise du Soleil levant. Il sera par ailleurs le deuxième jeu le plus vendu au monde avec environ 40 millions d’exemplaires vendus.  

Explosion des ventes :

Pikachu (Pokémon)
Pikachu (Pokémon)

Nintendo continue sa lancée en dévoilant en 1989  sa nouvelle console portable, la Game Boy. Les jeux les plus mythiques tels que Super Mario World, The Legend of Zela, Donkey Kong Country, Super Mario Kart, Final Fantasy et Dragon Quest propulseront Nintendo à son apogée. On estime qu’en 1995, elle dominait 75% du marché des consoles de jeux vidéo.

Game Boy original
Game Boy original

Après un léger recule, c’est le jeu Pokémon (Pocket Monsters) qui va relancer la firme en connaissant un succès planétaire, encore aujourd’hui. Les ventes des Game Boy explosent faisant d’elle la console portable la plus vendue dans le monde. Plus qu’un représentant de la firme avec Mario, Pikachu – la souris électrique de Pokémon – devient un  symbole culturel au Japon.

3DS XL
3DS XL

GameCube, Nintendo 64, Game Boy Advance SP puis la DS ou encore la Wii feront la renommée de la marque qui n’a plus à prouver sa domination dans le monde de la console de jeu. Aujourd’hui avec sa 3DSXL, elle s’insert dans une logique d’innovation numérique et séduit encore et toujours malgré ses 127 ans.


Vous avez sûrement dû jouer à un jeu de Nintendo au mois une fois dans votre vie ! Je vous invite à laisser un commentaire pour en parler 🙂

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *