Que s’est-il passé un 4 septembre ?

4 septembre 1870 – Proclamation de la IIIe République française.

Le 4 septembre 1870 est une journée révolutionnaire qui marque la chute du second Empire et la proclamation de la IIIe République française par le peuple. Informés par la défaite de Napoléon III face à la Prusse lors de la bataille de Sedan, de nombreux parisiens et députés républicains demandent à l’Assemblée la déchéance de la dynastie. A la demande du républicain Gambetta, nombreux sont ceux qui se forment devant l’Hôtel de ville de Paris où est finalement proclamée la Troisième République et la création d’un gouvernement de défense national.
C’est l’occasion de revenir sur cet événement qui permettra à la France d’imposer un régime républicain pendant 70 ans.

Plus longue république :

4 septembre 1870La journée du 4 septembre 1870 doit son importance dans l’histoire de France à l’entrée en vigueur d’une république à la longévité sans précédent. Bien que la Seconde Guerre mondiale ait mis un terme à cette dernière (en instaurant un gouvernement provisoire de type dictature pluraliste pendant 4 ans), la France n’a connu qu’un seul régime politique depuis 1870 : la république. A savoir que pendant près de 80 ans, la France a testé près de sept régimes politiques et trois monarchies. Aujourd’hui de nombreuses rues de France portent le nom du « 4 Septembre » en mémoire à cette fameuse journée.

Napoléon III déchu :

Tout débute lorsque l’empereur Napoléon III est capturé après sa défaite face aux Prussiens à Sedan le 3 septembre. Le lendemain, les députés du Corps législatif se réunissent à l’Assemblée (Palais-Bourbon) pour décider de l’avenir de la France. Dès lors, les députés républicains dont les « quatre Jules » Grévy, Simon, Favre et Ferry ainsi que Léon Gambetta exigent la déchéance de l’empereur et l’instauration de la République.

Proclamation de la IIIe République :

Photo de 1871 avec l'allégorie de la République. Des hommes l'entourent :  Favre, à gauche, aux Affaires étrangères, et le gouverneur militaire et président du Conseil, le général Trochu. A ses côtés, Léon Gambetta, ministre de l'Intérieur.
Photo de 1871 avec l’allégorie de la République. Des hommes l’entourent : Favre, à gauche, aux Affaires étrangères, et le gouverneur militaire et président du Conseil, le général Trochu. A ses côtés, Léon Gambetta, ministre de l’Intérieur.

Le peuple parisien, enthousiasmé à l’idée d’une troisième République, envahit l’hémicycle et empêche ainsi les députés de prendre une décision. Après les multiples appels au calme, Gambetta n’a d’autre choix que d’inviter la foule à se joindre à lui à l’Hôtel de ville de Paris. Sur le balcon du bâtiment, Léon Gambetta aux côtés des Jules Favre et Ferry proclame la république et institue un gouvernement provisoire de Défense nationale. Il déclare : « Français ! Le Peuple a devancé la Chambre, qui hésitait. Pour sauver la Patrie en danger, il a demandé la République. […] la République est proclamée. »

Le général Trochu, gouverneur militaire de Paris se verra confier la présidence du gouvernement provisoire. Il faudra attendre le 17 février 1871 – après quelques mois d’instabilité – pour qu’un chef du gouvernement exécutif ne soit désigné. Adolphe Thiers sera ainsi le premier chef du gouvernement de la IIIe République française. Cette dernière perdurera pendant près de 70 ans. Par sa longévité, elle permettra à la France d’installer durablement la république.

Si l’article vous a plu, n’hésitez pas de laisser votre avis !   

About KevinV

Étudiant en licence information-communication, j'ai la volonté de devenir journaliste web. Indéniablement liée, je garde un oeil sur l'actualité d'aujourd'hui et sur celle d'hier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *